L’unité d’une puissance optique est la dioptrie, son Symbole delta : « δ ».
Le Remotum, R est le point le plus éloigné que puisse voir l’œil sans mettre en jeu son accommodation.
Le Remotum de l’œil normal est à l’infini.

L’Emmétropie

L’emmétrope est une personne sans problème visuel.
Un œil emmétrope est un œil sans défaut visuel, c’est-à-dire que son remotum se trouve à l’infini, par conséquent, le foyer image de l’œil se situe sur la fovéa.

tour-eiffel
emmétropie

Puissance : plan ou 0.00δ

La Myopie

Le myope est une personne qui voit mal de loin.
Le cerveau reçoit une image floue.
Son Remotum sera réel est à une distance finie, en avant de l’œil.

myopie-2 myopie-1

Son œil est trop long ou trop puissant.
L’image se focalise devant la rétine.

myopie

Puissances :

Myopies faibles       :     – 0.25δ  à – 3.00δ

Myopies moyennes :     – 3.00δ  à – 6.00δ

Myopies fortes        :     – 6.00δ  à -12.00δ

Myopies extrêmes :      -12.00δ à -30.00δ…

Corrigée par un verre Concave de signe

L’Hypermétropie

L’hypermétrope est une personne qui voit flou à toutes distances si l’amplitude d’accommodation est nulle.

Pour voir net, un hypermétrope accommode en permanence. Le sujet jeune pourra voir net à toute distance. Les premiers signes se feront sentir en vision de près car l’accommodation nécessaire est supérieure. Sans correction le sujet perçoit une fatigue visuelle.

hypermetropie-2 hypermetropie-1

L’œil est trop petit ou pas assez puissant.
L’image que voit l’œil se forme en arrière de la rétine.

hypermetropie

Puissances :

Hypermétropies faibles       :  + 0.25δ à +3.00δ

Hypermétropies moyennes :  + 3.25δ à +5.75δ

Hypermétropies fortes         : supérieures à +6.00δ

Corrigée par un verre convexe de signe +

L’Astigmatie

Un sujet fort astigmate voit de façon médiocre de près comme de loin.
Un œil astigmate qui regarde un point n’en donne pas une image ponctuelle, mais une image étirée dans une direction, (selon 2 méridiens, perpendiculaires entre eux).

On dit souvent que la cornée ressemble à un ballon de rugby, alors qu’elle devrait ressembler à un ballon de football.
L’astigmatisme entraîne une vision brouillée, déformée, imprécise à toutes les distances avec un brouillage sélectif des lignes verticales ou horizontales ou obliques et la confusion de lettres proches comme le M et le N le E et le B.

Le cylindre est la puissance ajoutée dans une certaine direction.
La déformation créée par l’astigmatisme est différente pour chaque individu. La direction de ce défaut sera indiquée par un axe qui varie sur un intervalle de 0° à 180°.

astigmatie

Puissance :

L’astigmatisme varie de :

+/-0.25δ à +/-10.00δ.

On lui assimile toujours une direction allant de 0° à 180°.

axe

Ce défaut peut se combiner avec la myopie ou l’hypermétropie.

astigmatie-2 astigmatie-1

La Presbytie

La presbytie n’est pas un défaut de déformation de l’œil, mais un vieillissement inévitable du cristallin, qui concerne tout le monde à partir de 40-45ans.

Progressivement notre vision de près diminue, on commet de nombreuses erreurs de lecture et on se sent obligé d’éloigner le journal à bout de bras pour voir net. En revanche les objets éloignés sont parfaitement distingués.
La presbytie est due à une diminution de la souplesse du cristallin : au fil du temps il perd de son élasticité. Les muscles ne peuvent donc plus permettre son gonflement.
L’importance de l’accommodation est variable avec l’âge: importante chez l’enfant (14δ à 10 ans) elle baisse progressivement passant à 10δ à 20 ans, 6δ à 36 ans, 4δ à 45 ans pour disparaître entre 60 et 70 ans.

L’accommodation pour des objets proches n’est plus assurée. La première distance qui n’est plus corrigée par le cristallin est celle considérée comme la position de lecture (≈ 30 cm). Et plus le cristallin vieillit et plus la distance nette s’éloigne (ex : 40 cm, 50cm….).
Sur une ordonnance, on traduira la presbytie par le terme d’addition. Elle représente la quantité de distance qui n’est plus assurée par le cristallin. Plus la valeur de l’addition est grande et plus la vision nette s’éloigne.

presbytie-3

Puissance :

Début addition corrigée  ≈ +0.75δ à +4.00δ voir plus (cas de basse vision).

L’addition sera toujours un ajout de puissances positives, elles correspondent aux puissances que fait naturellement le cristallin quand il est jeune.

Vision de l’emmétrope presbyte :

presbytie-1

presbytie-2

De près, A mi-distance, De loin