Sur une prescription les défauts du patient sont transcris sous forme de chiffres associés à un signe soit positif (+) soit négatif (-).
La valeur de ces chiffres indique son importance.
Dans une utilisation technique l’ordonnance sera traduite par les trois termes suivants :

  • La sphère : les puissances correspondant à la myopie, l’hypermétropie, ou une valeur nulle (plan)
  • Le cylindre : la puissance de l’astigmatisme (entre parenthèse)
  • L’addition : le manque d’accommodation en presbytie

Exemple d’une ordonnance :   

-4 ,00 ( +1.25 ) 120°    add +1.75
 Valeur de la SPHERE valeur du CYLINDRE valeur de l’ADDITION et de son axe

 

Les défauts corrigés : myopie, astigmatisme et presbytie.
L’astigmatisme peut s’écrire en cylindre + ou –

DEFAUTS Sphère     cylindre +axe       addition
Myope astigmate presbyte -3.75       (+2.25) 10°        add 1.75
Hypermétrope astigmate presbyte +2.50       (+1.75) 45°       add 3.00

Les défauts visuels