Uni focal = une seule vision.
Le verre unifocal ne peut compenser qu’un seul type de vision à la fois : vision de loin / vision intermédiaire / vision de près.

Les deux familles d’unifocaux

Dans ces deux familles de verre, on peut fabriquer un verre de forme  « sphérique » ou un verre de forme « torique ».

 

Le verre positif sphérique

Dit convexe, il compense en général, l’hypermétropie et la presbytie, de signe +

Avec un verre positif, l’image qui se trouvait derrière la rétine, va être ramenée en avant et se focaliser SUR la rétine.

Le verre + est épais au centre et fin au bord (même épaisseur sur son contour).

 

Le verre négatif sphérique

Dit concave, il compense la myopie, de signe 

 

Avec un verre négatif, l’image qui se trouvait en avant de la rétine, va être ramenée SUR la rétine.

Le verre   est fin au centre et épais aux bords, plus le verre est fort, plus les bords sont épais.

Le verre astigmate

Il compense l’astigmatisme, on peut avoir plusieurs types d’astigmatismes :

  • Simple : si plan (valeur nulle) dans un méridien : on dira astigmatisme myopique ou hypermétropique simple
  • Composé : si même défauts dans les deux méridiens : astigmatisme composé myopique ou hypermétropique
  • Mixte : si myope dans un méridien et hypermétrope dans l’autre.

 

 

L’image était déformée et était en avant (myopie) ou en arrière (hypermétropie) de la Rétine. Le verre astigmate va redresser l’image et la ramener SUR la rétine.

Le verre astigmate est plus épais dans l’axe du +

Ex :  -4(-2)10°
-6(+2)100°   → au touché, le verre sera plus épais sur l’axe à 100°

Le verre afocal

C’est un verre sans puissance optique ayant une épaisseur identique sur toute sa surface. On le dit PLAN ou AFOCAL ; sa puissance = 0
Un rayon incident ne sera pas dévié car les deux dioptres formant le verre sont parallèles entre eux.