Définitions

Multi focal = plusieurs visions
Ces verres sont utilisés pour compenser principalement la presbytie et certaines pathologies oculaires. En fonction du verre multifocal choisi, la presbytie va  être corrigée à diverses distances.
La puissance du verre varie en fonction de la position du regard au travers.

La presbytie est responsable d’une baisse progressive de l’acuité visuelle de près. La lecture normale à 30 cm devient difficile, le sujet a tendance à éloigner le texte, il a besoin de plus de lumière. Cet inconfort génère des signes de « fatigue visuelle » : céphalées, yeux rouges, picotements, et/ou larmoiement.
La puissance nécessaire est l’addition (valeur qu’il manque pour être confortable en vision de près).

L’addition  correspond à des verres convergents convexes (+), quelle que soit l’amétropie de loin.
La correction maximale nécessaire pour corriger la presbytie est de + 3,50 dioptries.

Le verre double foyer

On l’appelle aussi le verre Bifocal.

C’est l’évolution du verre exécutif. La VL est corrigée dans tout le verre et la VP est insérée dans une pastille.
Il existe trois types de bifocaux, différentiables par leur pastille, appelés : SEGMENT.

Les chiffres indiquent la taille de la pastille en horizontal.
Sur les verres minéraux, la pastille est dans la masse mais d’indice différent.
Sur les verres organiques, la pastille est en relief et de même indice.
Elle se positionne en direction du nez du porteur et se centre bas de paupière.

vue-double-foyer

Le progressif

Principe

Sa puissance augmente de la vision de loin à la vision de près. Pour cela, les rayons de courbure du verre diminuent aussi bien verticalement qu’horizontalement entraînant des déformations.
Il permet de corriger de manière progressive les visions de loin, intermédiaires et de près sans rupture optique ni esthétique.

Description

Les différentes zones de vision

  • Zone de vision de loin : située dans le haut du verre C’est là que se trouve la puissance vision de loin du patient.
  • Zone de progression : c’est la zone de passage entre la vision de loin et la vision de près. La puissance diminue de la zone de vision de loin jusqu’à la zone de vision de près où l’addition est atteinte. La largeur de cette zone dépend de la conception du verre et de la puissance de l’addition (elle est d’autant plus étroite qu’elle est courte et que l’addition est forte).
  • Zone de vision de près : où se trouve la correction de vision de près qui correspond à la vision de loin plus l’addition. Cette zone est classiquement entourée de déformations. Le point de vision de près est décentré par rapport à la vision de loin pour tenir compte de la convergence du patient.

Le verre dégressif

Le verre dégressif est conseillé pour une utilisation demandant un confort visuel de près et un confort visuel intermédiaire (d’environ 1m50).
Le verre de proximité est à proscrire aux usagers de la route.
C’est donc une vision de près étendue, une vision intermédiaire large sans saut d’image.

Comparaison :

Verre dégressif Verre Progressif

comparaison-progressif

Bleu foncé : zone sans déformation, vision nette.
Il offre toute la puissance de près prescrite dans la partie inférieure.
La puissance diminue doucement (de – en – forte) en allant dans le haut du verre. C’est la dégression.